LOVE BETWEEN GENERATIONS – L’AMOUR ENTRE GENERATIONS

17 avril 2018

Les galets roulent, ils s’entrechoquent dans le lit de la rivière, emportés par le flot tumultueux du courant, musique joyeuse et lumineuse sous ce ciel de printemps que le soleil réchauffe après les frimas de l’hiver ; semblables pour moi à tous ces mots qui se cherchent dans une course éperdue pour trouver le ton juste, l’émotion peut-être éphémère, mais authentique quand brusquement le temps semble s’arrêter, gouttes de rosée du petit matin, avant de basculer sur ces nouvelles petites feuilles qui s’ouvrent à la vie, à l’image d’une journée nouvelle où rien n’est écrit…

Koya San.JPG

Photo d’une maman et de son bébé, Koya-San en juillet 2017

Tout cela évoque pour moi un récit que j’ai lu autrefois sur une tradition du Japon. Mais peut-être n’est ce qu’une fable. Autrefois, disais-je, les japonais allaient chercher dans l’estuaire des rivières et des fleuves des galets, pas encore bien arrondis et polis par l’eau. Ils remontaient ensuite le cours d’eau qui les avaient transportés et les remettaient à l’eau pour que l’usure du temps, de la course folle de la vie, les ramènent à la mer afin que leurs decendants puissent les ramasser, juste avant qu’ils ne basculent dans les profondeurs de celle-ci, bien ronds, bien polis afin d’agrémenter leurs jardins, comme une marque d’amour dans la ronde infinie des générations…

Gilbert Sanslaville

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s