Étonnant pays que TAIWAN

17 mai 2018

今天早上在大安站 Ce matin à la station Da An, j’ai rencontré une situation qui serait quasiment impossible de trouver en France et que je n’ai d’ailleurs jamais vue jusqu’à ce jour, sauf aujourd’hui à Taïpei.

J’attends le métro pour me rendre à la station Dongmen, rangé sagement à l’emplacement réservé pour monter dans la rame, quand je vois apparaître ce que je pense être une employée du métro et qui, elle, se pose là où justement il ne faut pas se mettre, à l’emplacement réservé pour les sorties de rame. Grand étonnement de ma part car les taïwanais sont très disciplinés comme je le constate tous les jours.
Mais très vite je comprends car, dès que le métro s’immobilise, elle entre et prend en charge une personne en fauteuil roulant qui l’attend.

Mais l’histoire n’est pas finie. Je rentre dans la rame, m’assieds sur un siège, quand brusquement des voix s’élèvent, mon voisin se redresse et se lève, d’autres personnes s’animent, tout converge vers un vieux monsieur qui se trouve sur le quai et hésite à monter. Manifestement, ce monsieur n’est pas très sûr que cette ligne de métro soit la ligne qu’il doit emprunter. On le conseille à force d’arguments et je comprends qu’on lui indique la ligne précise qu’il doit prendre. Tout cela dans une grande bienveillance à son égard.

Jamais, au grand jamais je n’ai rencontré une telle situation en France. Un grand nombre de nos concitoyens, et aussi l’administration du métro parisien, devraient venir à Taïwan pour se rendre compte de ces comportements très civiques et de l’organisation remarquable du transport en commun qui existe ici.

dav

Mais ma journée d’étonnement n’était pas finie. Ce soir, après avoir quitté l’université, je me suis promené avant de prendre le métro à la station Guting. J’ai découvert un nouveau quartier tout proche, et pris un jus d’orange au Mos Burger. Très vite on m’a demandé ma nationalité, une dame s’est enquis de mes conditions d’existence, m’a offert des frites et s’en est allée.

Cerise sur le gâteau, en arrivant à ma station Xinhai, il est alors un peu plus de 19 heures, en sortant de la rame je remarque une dame de nettoyage laver, gratter le sol pour lui rendre sa propreté.

Pays étonnant que Taïwan où le sens de l’hospitalité n’est pas un vain mot. C’est de plus un pays où collectivement les gens croient en leur avenir, en l’avenir de leur futur, à la grande différence de la France où depuis longtemps le pays a abandonné toute ambition collective.

Gilbert Sanslaville

Un commentaire sur « Étonnant pays que TAIWAN »

  1. Bonsoir, je ne suis franchement pas étonnée. J’ai toujours eu une grande admiration pour leur civilité, et gentillesse. La dernière fois, j’ai vu qu’au Japon, la compagnie de métro avait rédigé un communiqué d’excuses aux passagers pour les 3 minutes d’avance qu’avait eu le métro. J’ai bien dit 3 minutes. Et j’ai bien dit un communiqué! Bonne soirée

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s