SUR LES CHEMINS ESCARPES DE LA SOIXANTAINE

Je côtoie désormais les chemins escarpés de la soixantaine, là où le temps se rétrécit immanquablement, mais je reste toujours aussi épris par les voyages, la littérature et la poésie.

Passionné par l’Asie, par la calligraphie japonaise et chinoise, j’ai décidé d’apprendre le chinois mandarin pour mieux voyager et comprendre ces cultures si différentes de la nôtre.

Toujours aussi attaché à l’Algérie, mon pays natal, la terre de mon enfance, j’y ai découvert dès mon plus jeune âge tout ce que ce pays pouvait avoir de commun avec ces cultures asiatiques dans lesquelles je me suis plongé depuis quelques années, que ce soit au Japon, en Chine, à Taïwan ou en Corée du Sud.

J’espère pouvoir, au travers de ce blog, vous faire découvrir et aimer ces cultures si attachantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s