RETOUR EN ALGERIE – BACK TO ALGERIA

Alger, 31 mars 2019 – Algiers, march 31st 2019

Retour en Algérie, sur la terre de mes ancêtres où j’ai vu le jour voilà déjà si longtemps…

J’ai choisi de faire cette traversée par bateau, sur la compagnie Algérie Ferries en compagnie d’un de mes fils, Antoine, et d’Edouard, un ami né également en Algérie. Le voyage est prévu du dimanche 31 mars au vendredi 12 avril. A bord, nous retrouvons un ami de mon fils, Abdel, qui se rend aussi en Algérie.

Nous sommes partis de Marseille vers midi, sous un ciel bleu et froid.

Back to Algeria, on the land of my ancestors where I was born a so long time ago …

I choosed to make the crossing by boat, on the company Algeria Ferries with one of my sons, Antoine, and a friend, Edouard, also born in Algeria. The trip is scheduled from Sunday, March 31st to Friday, April 12. On the boat we find a friend of my son, Abdel, who also makes this trip.

We left Marseille towards noon, under a blue and cold sky.

IMG_9918.JPG

Vers minuit, le navire est passé entre les îles Baléares de Majorque et Minorque, sans que je puisse observer, caché par la côte, le port de Port Mahon d’où certains de mes ancêtres sont partis bien avant les années 1858. Sans le vouloir, je prends la route de leur exil, comme pour remonter le temps afin de mieux comprendre ce qu’a pu être leur vie.

Mais je veux aussi tout savoir de cette Algérie qui s’éveille depuis quelques semaines à un vent de liberté.

Le commandant nous a permis pendant la traversée d’entrer dans le poste de pilotage. Magnifique paysage où je peux observer la puissance du navire, la beauté de la mer. J’imagine aussi ce qu’a pu représenter ce voyage pour mes ancêtres, partagés entre la douleur de leur exil et l’espérance d’une vie nouvelle. Car tout au long du dix-neuvième siècle, de nombreux habitants de l’île de Minorque, appelés aussi Minorquins ou Mahonnais ont été chassés de leur pays par la misère.

Au petit matin, Alger s’offre à nous dans toute sa beauté resplendissante, avec un vent frais et des nuages qui obscurcissent ce paysage saisissant de beauté. J’aime profondément ma ville natale.

Around midnight, the ship passed between the Balearic Islands of Mallorca and Menorca, without me being able to observe, hidden by the coast, the port of Port Mahon from where some of my ancestors left well before 1858.

But I also want to know everything about Algeria, which has been awakening for a few weeks to a wind of freedom.

The captain allowed us during the crossing to enter the cockpit. Beautiful landscape where I can observe the power of the ship, the beauty of the sea. I also imagine what could represent this trip for my ancestors, shared between the pain of their exile and the hope of a new life . For throughout the nineteenth century, many inhabitants of the island of Menorca, also called Minorquins or Mahonnais were driven out of their country by misery.

In the early morning, Algiers offers itself to us in all its resplendent splendor, with a fresh wind and clouds which darken this striking landscape of beauty. I deeply love this city.

IMG_0269.JPG

Gilbert Sanslaville

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s