Le temps qu’il nous reste à vivre…

Ce temps si précieux, à cultiver comme une perle rare, pour ne rien perdre de son éclat, de sa force, de ce qu’il nous donne encore envie de nager, de plonger dans les eaux turquoises du mystère des choses et des rencontres.

Car il nous est compté depuis la première seconde de notre existence, mais nous n’en avons le plus souvent jamais vraiment conscience.

Festoyons pour ce temps qui nous reste, pour mieux le faire nôtre et, aussi, pour être utile aux autres, pour leur donner un peu de ce que nous avons reçu.

Gilbert Sanslaville 桑吉伯